lensJe viens de changer de vie. A 15 ans et 1 mois presque pile !
Mon maître a déménagé, et il a eu la délicatesse de m'emmener avec lui.
Ainsi donc, de chien de la campagne je suis devenu un chien des villes. changement radical, dans tous les domaines !
Fini le jardin où j'allais poser, quotidiennement et impunément mon petit lot de mines. Désormais, je vis en appartement. Il y a bien une (très grande) terrasse, mais pas question d'y faire mes besoins. C'est un privilège pour l'instant réservé aux pigeons locaux, mais ça ne devrait pas durer, foi de maître qui n'aime pas, mais alors pas du tout, ces volatiles et leur sale manie de ch... partout, perchés le cul en fleur sur la gouttière qui surplombe la terrasse. Il faut donc me sortir régulièrement, désormais... Et ça, c'est vachement trop sympa ! J'ai fait plus de promenades en un mois qu'en une année !!! Le pied ! Et c'est drôlement bien, le quartier où je vais en promenade : y'a plein de congénères dans les parages, et c'est un festin pour ma truffe : chaque buisson, chaque poteau, chaque parcelle de mur qui jalonnent mes sorties sont autant de découvertes fabuleuses de nouveaux effluves canins. Le pied, je vous dis !
Trois balades par jour, vous imaginez un peu ? Je pète la forme, moi !
Fini aussi, les croquettes du chat que je mangeais en douce : y'a plus de chat. Donc plus de croquettes pour chat. Logique. Et s'il n'y a plus de chat, c'est parce que Touffue nous a faussé compagnie. Touffue, si tu lis ces lignes, sache que tu me manques. Encore un peu. Parce qu'avec ma petite tête, je vais bientôt t'oublier définitivement. Alors bon vent à toi. Et fais attention en traversant la rue.

Bref, côté nourriture, mon régime est du coup plus "équilibré". Là encore, je ne m'en porte que mieux. Et puis, à mon âge, c'est plus raisonnable. Je pète la forme, je vous dis !

Tout ça pour dire que moi, je trouve cette nouvelle vie plutôt sympa.

La campagne, c'est bien. La ville, ce n'est pas si mal que ça, tout compte fait...